Home » Africanisme Et Modernisme: La Peinture Et La Photographie DInspiration Coloniale En Afrique Centrale (1920-1940) by Jean-Pierre De Rycke
Africanisme Et Modernisme: La Peinture Et La Photographie DInspiration Coloniale En Afrique Centrale (1920-1940) Jean-Pierre De Rycke

Africanisme Et Modernisme: La Peinture Et La Photographie DInspiration Coloniale En Afrique Centrale (1920-1940)

Jean-Pierre De Rycke

Published December 8th 2010
ISBN : 9789052016870
Paperback
380 pages
Enter answer

 About the Book 

Au lendemain de la Premiere Guerre mondiale, face au profond traumatisme engendre par le conflit meurtrier en Occident et au desenchantement croissant produit par lindustrialisation de masse, linteret et la curiosite pour lAfrique redoublentMoreAu lendemain de la Premiere Guerre mondiale, face au profond traumatisme engendre par le conflit meurtrier en Occident et au desenchantement croissant produit par lindustrialisation de masse, linteret et la curiosite pour lAfrique redoublent dintensite.Alerte par la crise mondiale de 1929, le monde - developpe - entrevoit dans la cadence acceleree de lexploitation des colonies une chance de relance de son economie malmenee. La serie des grandes expositions coloniales et internationales qui se succedent a partir de 1930 en est sans doute le reflet, qui permet en meme temps de mieux apprehender les ressources, les modes de vie et les populations des territoires conquis. Quelques explorations africaines denvergure realisees au cours des annees 1920 - dont la fameuse Croisiere noire - Citroen - de 1924-25 est la manifestation la plus eclatante - sinscrivent deja dans ce contexte.Dans une dimension plus philosophique cette fois, les Europeens veulent en quelque sorte - laver - la culpabilite de leurs discordes internes et de leur decadence sociale en se retrempant dans le bain de jouvence et dinnocence que leur renvoie apparemment limage des terres encore - vierges - - - untained -, disaient les Anglo-saxons - du continent noir.Sur un plan esthetique enfin, ce besoin profond de ressourcement au contact dune culture radicalement differente mais qualifiee de - primitive - se fait sentir au meme moment dans les milieux artistiques lasses des raffinements et des fadeurs de lArt nouveau. Lavenement de lArt deco durant lEntre-deux-guerres devient ainsi un avatar du primitivisme.Cest essentiellement de ce courant que relevent la plupart des africanistes peintres et photographes (Auguste Mambour, Alexandre Iacovleff, Fernand Lantoine, Pierre de Vaucleroy, Allard lOlivier, Marc Allegret, Casimir Zagourski, etc.) qui decouvrent a tour de role lAfrique de leurs propres yeux au cours de cette periode. Moins connus que ceux des primitivistes radicaux comme Picasso ou certains expressionnistes qui leur sont contemporains, leurs noms et leurs oeuvres meritent detre redecouverts.